top of page
Rechercher

La thérapie familiale psychanalytique

Une transformation des liens en souffrance

Quelle particularité ? Cette thérapie vise l’étude du fonctionnement inconscient du groupe, c’est-à-dire des forces qui soudent la famille ou la font dysfonctionner. Son outil : le langage. La manière dont chacun prend la parole permet au thérapeute de travailler à partir du transfert (les liens que la famille noue avec lui) et du contretransfert (les ressentis qui lui viennent face à la famille). De sa part, ni directives ni recommandations, mais une écoute spécifique et un engagement qui favorisent un travail de liaison et de transformation des relations.


Quelles indications ?


Recommandée en cas de dysfonctionnements dans les relations ou de désorganisation à la suite d’événements traumatiques, elle prend aussi en charge « des problèmes liés à la parentalité, au divorce ou au remariage, développe le psychiatre et psychanalyste Alberto Eiguer. En effet, nombreux sont les couples “recomposés” qui pensent que l’amour et le bon sens vont résoudre les différends autour des enfants… Or, l’intégration du processus de recomposition nécessite toujours une adaptation ».


On travaille comment ?


Il s’agit ici de respecter le temps que réclame tout processus psychique. C’est donc un travail dans la durée, qui nécessite une adhésion collective. Des entretiens préliminaires permettent à chacun d’exprimer ses attentes ou ses réticences.


https://www.psychologies.com/Therapies/Toutes-les-therapies/Therapies-familiales/Articles-et-Dossiers/Quelle-therapie-choisir-pour-resoudre-les-problemes-familiaux

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page